Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hayat Ait-Boujounoui - Blog de poésie

"L'oreiller Abandonné en mer Ne se souviendra pas de la nuit Ni de l'effort des rochers Au creux du rêve" Hayat Ait-Boujounoui, La traversée, in Palpitations, chez L'Harmattan, 2018

L'aile d'un regard...

Au penchant des lignes et des brumes

Cette même clarté pour soi

Un regard, une ombre

 

Être sœurs

Une fois, deux fois...

 

Hayat Ait-Boujounoui, 16 juin 2019

 

Les deux sœurs, de Marie Laurencin.

 

*

L'étoile, compagne sauvage

Appuie de ses pétales de rosée

Un vent doux à la suavité claire

Sur le jour et la nuit.

 

Souvent reflété,

L'abîme de ses yeux éreintés

Brise le silence des souffles,

Comme une ardoise neuve.

 

Une vie va parfois,

Sous l'averse des songes et des sens. 

 

Mais à l'heure alerte,

Au fruit de ses battements d'ailes,

Un oiseau court à l'ange

Et le chemin d'un feu éclaire.

 

Hayat Ait-Boujounoui, 08 juillet 2019

 

*

 

Le soir venu

 

Le chaud du crépuscule

Sillonne le creux de la nuit émue,

Telle une tempête ténébreuse

Offerte au regard.

 

Dès le tumulte déserté

Par les roses et les chemins hâlés

Oscillent au vent de la cime

Des abeilles éparses.

 

Il y a ce rêve de la clarté unie

A la fraîcheur de mars, de juillet et de la voûte

Céleste, au temps des hors-d'œuvre au sang

Que la vie butine au coeur.

 

Mais à lire les âmes réinventées,

Une éclosion de fleurs éprouve

L'allée des yeux tranquilles,

Et l'horizon des pierres est là.

 

Hayat Ait-Boujounoui, 17 juillet 2019.

 

*

 

La pluie a réveillé la ville

Soufflant sur les vitres nues

 

Dans les arbres muets

Le vent étonne le regard

 

Hayat Ait-Boujounoui, 11 août 2019

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joëlle Pétillot 02/09/2019 17:54

"Un oiseau court à l'ange
Et le chemin d'un feu éclaire."

Plusieurs fulgurances, très belles.

Hayat Ait-Boujounoui 02/09/2019 19:51

Merci Joëlle. Oui, peut-être entend-t-on les battements d'ailes ? Courir à l'ange, toujours un peu plus haut…

Marie Minoza 16/08/2019 15:12

L'étoile, compagne sauvage

Appuie de ses pétales de rosée

Un vent doux à la suavité claire

Sur le jour et la nuit.

et le
rêve commence sur la musique de tes mots

Hayat Ait-Boujounoui 18/08/2019 19:38

Certains mots touchent plus que d'autres. Le rêve ; le véhiculer ou le susciter… c'est un plaisir ! Merci Marie.

Marie Minoza 16/08/2019 15:11

4 vers qui embaument l'imagination

Sedna 14/08/2019 13:44

Super, deux de mes aminautes sont passés te lire..ils ont raison ,ici, tout n'est qu'elegance et beauté..

Hayat Ait-Boujounoui 14/08/2019 20:58

Les amoureux des mots se retrouvent…

thé âche 14/08/2019 12:09

les mots quand ils osent la poésie parlent plus loin

Hayat Ait-Boujounoui 14/08/2019 20:56

"oser la poésie"... quelle jolie expression !
Merci de votre passage.

Piro 12/08/2019 22:33

J'aime bien toute la série de ces poèmes longs ou bref. C'est joliment noté.

Hayat Ait-Boujounoui 13/08/2019 09:21

Merci de votre lecture, Piro. Belle journée à vous.