Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hayat Ait-Boujounoui - Blog de poésie

"L'oreiller Abandonné en mer Ne se souviendra pas de la nuit Ni de l'effort des rochers Au creux du rêve" Hayat Ait-Boujounoui, La traversée, in Palpitations, chez L'Harmattan, 2018

Une résonance, peut-être ?

La résonance peut être telle que l'ivoire du silence est seul.

 

Il y a tant d'imaginaires heureux parmi les astres et la terre,

tant de confusions possibles, aussi.

 

La pluie court entre les flux du hasard où je vais,

mais rien n'empêche le ciel de vivre en liberté.

 

Lorsque je vois le cœur d'un nuage sombre,

un rire s'envole sans laisser d'amertume

au cœur d'un rêve supposé.

 

A l'abri des regards,

là même où tout va dans les gouffres tendus,

nulle œuvre d'art ne puise.

 

Un jour apparaît toujours au songe,

au sang même des âmes les plus silencieuses.

 

Hayat Ait-Boujounoui - 11 mai 2020

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joëlle Pétillot 12/05/2020 12:20

Beaux envols, des mots qui portent haut.

Hayat Ait-Boujounoui 12/05/2020 22:25

Merci de votre lecture, Joëlle.

Sedna 12/05/2020 10:56

Écrire est aussi une liberté... dans le chemin des mots, j'aime te retrouver et nous faisons du bruit ensemble , chère Hayat !

Hayat Ait-Boujounoui 12/05/2020 22:26

Oui, tu fais bien de le rappeler... L'écriture est aussi une liberté. Tu as tout à fait raison. Merci de ton passage, chère amie.