Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hayat Ait-Boujounoui - Blog de poésie

"L'oreiller Abandonné en mer Ne se souviendra pas de la nuit Ni de l'effort des rochers Au creux du rêve" Hayat Ait-Boujounoui, La traversée, in Palpitations, chez L'Harmattan, 2018

Un pas vers la paix

J'ai eu le silence et le bruit

Le bruit et le silence

Je préfère la lumière 

... 

I had the silence and the noise 

The noise and the silence

I prefer the light 

 

*

 

C'était insupportable 

Une honte humaine

Sans la moindre couleur

... 

It was unbearable

A human shame

Without any colours

 

*

 

C'était sur la Terre

Juste entre nous

... 

It was on the Earth

Just between us

 

*

 

En quelle langue faut-il parler pour avoir la paix ? 

... 

In witch language should we have to speak to have peace ? 

 

*

 

Je te connaîtrai par coeur 

...

I will know you by heart

 

 

Hayat AIT-BOUJOUNOUI - Mardi 20 octobre 2020

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ahmed El Fazazi 25/10/2020 19:21

Magnifique chère Hayat ! Cherchons cette langue de paix et d'amour...
Merci

Hayat Ait-Boujounoui 27/10/2020 21:49

Oui, il y a bien une langue commune possible... Et au-delà d'elle sans doute... la paix... Merci de ton passage, cher ami poète.

C.Jeanne 24/10/2020 16:35

bien belle interrogation ,Hayat * la parole ...mais surtout les actes , l'engagement ....

Hayat Ait-Boujounoui 27/10/2020 21:51

La parole n'est-elle pas nécessaire, à la base... ou sans laquelle on ne peut pas toujours dire... ? Mais il est vrai que l'on peut aussi être muets et agir. Merci de ton passage chère amie.

Hifi Mathis 22/10/2020 17:39

Jolie blog, au plaisir de vous voir sur mon blog. https://hifi-mathis.blogspot.com/

Colette 21/10/2020 12:07

******

Hayat Ait-Boujounoui 27/10/2020 21:47

Merci de ton passage, chère Colette.

Sedna 21/10/2020 11:10

en ces temps troubles, je ne sais où vont nos mots. il faut continuer à croire qu'un jour, toute cette barbarie, toute cette violence s'arrêteront. ton texte est très fort.

Hayat Ait-Boujounoui 27/10/2020 21:44

Oui, continuer à croire...