Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'oreiller Abandonné en mer Ne se souviendra pas de la nuit Ni de l'effort des rochers Au creux du rêve" Hayat Ait-Boujounoui, La traversée, in Palpitations, chez L'Harmattan, 2018

Le bleu des Cyclades

Sur le fil,

Un chemin vers le jour

Amène le secret d'une mer connue

Que l'ombre avait formée.

 

La Méditerranée

Porte aux nuances des îles

Ses pourtours tranquilles.

 

Je n'imaginais pas un tel refuge

En ce coeur parfait.

 

Un vent y souffle un partage,

Une authenticité.

 

Suis-je touriste, 

Aimante au large des vagues  lointaines ?

 

De mes vues silencieuses,

J'abrite enfin un monde paisible.

 

Hayat Ait-Boujounoui - Mercredi 16 décembre 2020

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

tilk 19/01/2021 02:09

j'aime vraiment ta manière d'aller vers le calme ...
alors que moi la Méditerranée m'exalte
elle me manque tellement
c'est un beau poème
tilk

Hayat Ait-Boujounoui 25/01/2021 18:54

Oui, "aller vers le calme", c'est tout ce qui fonde ces mots... L'écriture est un calme en soi et la méditerranée, une belle échappée. Merci de ta lecture, Tilk.

Sedna 18/12/2020 10:15

des horizons neufs et charmants pour s'évader en cette période hivernale.. du bleu pour remplacer la grisaille, je prends !

Hayat Ait-Boujounoui 22/12/2020 19:09

D'autres horizons, oui... La Méditerranée a aussi son charme. Merci de ton passage, Sedna.