Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'oreiller Abandonné en mer Ne se souviendra pas de la nuit Ni de l'effort des rochers Au creux du rêve" Hayat Ait-Boujounoui, La traversée, in Palpitations, chez L'Harmattan, 2018

La terre

J’ai senti la terre argileuse

Dans le secret du souvenir d’enfance

Les mains dans la façon de faire

 

La verdeur des feuilles soutirée à l’hiver filant

Accueille et dit le vent

 

Un songe au rebord des fenêtres

 

*

 

Je revois des bougies allumées

Une place au silence tranquille

 

Ne suffit-il pas souvent d’aller

 

La pluie n’est pas toujours si lointaine

 

 

Hayat Ait-Boujounoui - 30 janvier 2021

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sedna 31/01/2021 13:29

Nos racines toujours présentes en nous pour mieux avancer vers...une pluie printanière

Hayat Ait-Boujounoui 03/02/2021 20:55

... vers une pluie printanière... Nous y sommes déjà ❤ Les journées s'allongent toujours un peu plus chaque jour pour notre plus grand plaisir... et la terre le sent, le vit, tout comme nous.